Art Hopi - Zuni - Pueblo

Hopi Sifter Baskets  - Tutsiya – Corbeilles à tamis Hopi

La vannerie, présente dans toutes les nations du Sud-Ouest, avaient de multiples emplois dans la vie cérémonielle comme dans la vie quotidienne. Ces paniers ajourés servaient de tamis pour les graines, de plateau, de bol pour la nourriture et les plus grands modèles pour le stockage des noix et des graines. De nos jours, elles apparaissent dans les cérémonies et danses sociales et sont portées par les femmes Hopi.

Corbeilles en fibres de yucca teintées naturellement, aux décors géométriques.
Les tiges de yucca sont récoltées à la main, puis aplaties (en son temps, entre les dents) puis trempées dans les couleurs végétales pour ensuite être travaillées en vannerie.
C'est un travail de long haleine!


Artiste : Rosalita Martin, Hopi

image-7487893-Corbeille_Hopi_1.jpg
Diamètre : 20.5 cm
image-7487894-Corbeille_Hopi_1-1.jpg
Prix : 85.00
image-7487895-Corbeille_Hopi_2.jpg
Diamètre : 20.5 cm
image-7487896-Corbeille_Hopi_2-2.jpg
Prix : 85.00
image-7487897-Corbeille_Hopi_3.jpg
Diamètre : 20.5 cm
image-placeholder.png
Prix : 85.00
image-7487899-Corbeille_Hopi_4.jpg
Diamètre : 26 cm
image-7487900-Corbeille_Hopi_4-4.jpg
Prix : 125.00


La poterie des femmes pueblos du Sud-Ouest


« La production de poteries varie d’un village à l’autre, en fonction de l’argile, des additifs et de la décoration.  « … » La plupart des potières pueblos prient avant de se mettre au travail. Chimiste et spécialiste du feu, une potière est d’abord cette fille de la Terre-Mère qui demande à « Femme d’Argile » de lui prêter son enveloppe corporelle. Dans certains villages, la tradition voulait que seules les femmes puissent ramasser cette argile.  « … » Le choix de l’argile est bien évidemment crucial, puisque toute la suite en dépend. Très variable, la structure chimique de l’argile conditionne le choix de la chamotte, du travail de la matière encore humide de la technique du polissage et de la cuisson. « … » Affiner l’argile brute est un travail difficile. A Acoma (Pueblo), les femmes commencent par moudre de gros morceaux d’argile dans des moulins puis le réduisent en poudre sur une métate (meule de pierre plate). La poudre est alors trempée dans l’eau, les impuretés remontent à la surface et on les jette. L’argile sèche ensuite sur des plateaux au soleil puis on la moud encore une fois et on la tamise.  Selon les cas, il faut ajouter à l’argile un matériau lui permettant de supporter une haute température sans craquer et de donner à la pièce une surface lisse. On appelle ce matériau une chamotte. C’est seulement dans les villages hopis qu’on peut travailler certaines argiles sans en ajouter car les potières y ont découvert un kaolin à la fois fin et pur, solide et souple.
Avant la cuisson, la poterie pueblo est peinte à l’argile liquide ou barbotine. La continuité de cette tradition millénaire se mesure autant à la barbotine qu’à la manufacture d’un objet techniquement parfait. Certains motifs et dessins géométriques se répètent et réapparaissent de génération en génération. 

Alors qu'elle travaillait avec des potières pueblos dans les années 1920, l’anthropologue Ruth Bunzel avait découvert qu’on apprenait aux jeunes filles les techniques de la poterie mais qu’on les laissait libres d’utiliser leur créativité pour la décoration. Néanmoins, le poids de la tradition les incitait à puiser dans un réservoir de formes familières pour un tirer un dessin certes individualisé mais clairement marqué du style du village. Beaucoup de potières racontaient qu’elles rêvaient leurs motifs : toutes insistaient pour dire qu’il était inacceptable de copier le dessin de quelqu’un d’autre.
Dans la plupart des pueblos, la production de la poterie – depuis le ramassage de l’argile dans des sources secrètes et sacrées jusqu’au modelage de la pièce et à sa peinture – était le domaine des femmes. » Source Amérique du Nord, Arts Premiers. Janet Berlo Ruth Phillips



Colleen Poleahla, Potière Hopi
First Mesa, Polacca, Arizona

"Colleen est née en 1951 et appartient au clan du Feu et du Coyote. Elle a grandi dans les villages situés sur la First Mesa au nord-ouest de l'Arizona, sur le territoire hopi.  Enfant, elle a appris l'art de la poterie de sa mère, Freida Poleahla et de sa grand-mère. Son frère est le sculpteur renommé de kachina Rudeford (Rudy) Poleahla. Elle a commencé sa carrière de potière juste après le lycée. Colleen a développé un sens aigu du détail et on reconnaît aujourd'hui son style à la fois franc et direct. Colleen collecte elle-même et affine sa propre argile. Elle fabrique sa poterie selon la technique traditionnelle du colombin et utilise de la graine de moutarde pour la couleur noire et différents minéraux, finement broyés, pour fabriquer les autres couleurs. Elle utilise de fines feuilles de yucca brossées pour peindre les lignes et les couleurs, puis cuit sa poterie selon la méthode traditionnelle hopi. Son travail peut aujourd’hui être admiré dans le monde entier.

Aujourd'hui, Colleen réside toujours au sommet de la First Mesa, avec son mari. Son travail est référencé dans le livre " Hopi-Tewa Pottery: 500 Artist Biographies " de Gregory Schaaf. Sa poterie est entièrement faite à la main – argile récoltée, technique du colombin – polissage à la pierre, peintures réalisées avec des feuilles de yucca à partir de pigments naturels et cuisson au four de terre dans du fumier de mouton.

Légende photo: The Potter Nampeyo-Hopi, 1906 by Edward Curtis. Master Exhibition Platinum Print

Pot à graines polychrome
Modèle:  Nampeyo style
"Birds & Feathers from Sikyatki
Année; ~ 1990's

Diamètre: 17 cm
Hauteur: 8.8 cm
avec signature et clans de l'artiste. Pièce de collection

Prix: 195.00







Pot à eau miniature polychrome
Modèle:  Nampeyo style
"Reptile"
Année; ~ 1990's

Diamètre: 11 cm
Hauteur: 10 cm
avec signature et clans de l'artiste. Pièce de collection

Prix: 145.00








Les Tisserands Hopi, ces hommes qui tissent le monde !

" Chez les Hopi en effet, seuls les hommes tissent des vêtements, des ceintures cérémonielles et des couvertures de coton (et de laine, depuis l’introduction des moutons par les Espagnols). Aujourd’hui, envahis par les vêtements bon marché venus d’Orient, les hommes hopi réservent leur art aux vêtements rituels : kilts cérémoniels réservés aux hommes et grandes couvertures blanche de mariage. Le tissage se fait sur un métier vertical, avec séparateur de trame en fils. Observant gestes et mouvements, on remarque que le fil de chaîne décrit un parcours boustophédon, en aller-et-retours au long de la couverture. Un parcours dont les hommes ont l’habitude dans les champs, puisque c’est précisément le parcours de semeur ; et le robuste bâton à planter nêst pas si éloigné des almes plates de bois que l’on plante dans la trame pour séparer ou placer les fils de chaîne. Enfin, la couverture ou le kilt qui grandit chaque jour décrit un rectangle, forme qui est aussi celle des champs, et ce kilt, lorsqu’on sait lire les motifs qui le décorent, est aussi un territoire. » Les Indiens Hopi d’Arizona. Six études anthropologiques ; Patrick Pérez.





Kachina and Ceremonial Dancers Hopi Kilt-Robe  "Pit'ku'na "
Kilt de danses et de cérémonies Hopi de danseurs Kachina

Tisserand : Julius Nahsonhoya, Hopi
Largeur: 143 cm - Longueur: 71 cm
Sur commande à l'artisan.

Pitkuna Hopi kilt HOZHO Visions











"Pit'ku'na" - kilts hopi ou sorte de robes, sont portés autour de la taille par les Kachinas et par les danseurs hopi lors de cérémonies. Ces kilts de coton sont entièrement tissés à la main puis brodés de laine noire, rouge et verte de différentes représentations symbolisant les nuages de pluie, la pluie qui tombent et les cultures. Elles figurent leurs prières pour la pluie, symbole de vie, d'abondance et de pérénité. Chaque pièce est enduite de poudre de kaolin, sorte d'argile blanche comme pigment pour préserver la blancheur. Les kilts sont maintenus à la taille par une ceinture appelée Kwewa, en laine ou en coton.



Kachina and Ceremonial Dancers Hopi Rain Sash "Kwewa"
Ceinture de danses et cérémonies Hopi de danseurs Kachina
Tisserand: Garryn Masawytewa
Longueur: 134 cm + franges : 50 cm - Largeur : 11 cm
Sur commande à l'artisan
Kwewa Rain Sash hopi


"Kwewa" - Rain Sash ou ceintures de pluie sont portées autour de la taille pour maintenir le "Pit'ku'na" le kilt hopi. Ces ceintures de coton sont entièrement tissées à la main. Les boules aux extrémités, renfermant des feuilles de maïs, figurant les nuages, et les franges la pluie qui tombe.  Chaque pièce est enduite de poudre de kaolin, sorte d'argile blanche comme pigment pour préserver la blancheur.


Yungosoona hopi turtle shell leg rattle

"Yungosoona" Hopi handpainted turtle shell leg rattle

Crécelles de danses Kachina et sociales faite d'une carapace de tortue, que le danseur Hopi attache derrière la jambe droite, près du genou.




Cette crécelle de carapace de tortue d'eau (élevage et non protégée) sur laquelle sont attachés des sabots de mouton, recrée le son de la pluie. Sa fonction est d'appeler la tonnerre, la pluie. Les représentations peintes figurent la tortue représentant la Terre-Mère, Dawa le Soleil - Créateur, les plumes d'Aigle, les nuages, le ciel,  la pluie qui tombe, les 4 couleurs sacrées Hopi Jaune-Rouge-Bleu-Blanc.
Ø : 18 cm, attache en peau de cerf, grelots sabots de mouton.
Prix :  250.00



Paho de cérémonie Tusayan Mamzrauti (Masunpi)
dédié à Miiyifiwi, Divinité de la Germination

Le Paho – Bâton ou plume de prières Hopi incarne la vibration invisible d’une prière. Il est conservé dans un lieu sacré, caché dans un buisson ou dans la fente d’un rocher, jusqu’à ce que cette énergie ait été assimilée par des forces vitales.
Chaque Paho sert exclusivement pour les rituels et n’est fabriqué qu’en prière.
Le Paho masculin féminin traditionnel est fait de deux petits bâtons d’osier rouge peints en bleu. Les deux bâtons sont reliés ensemble par une corde en coton qui symbolise le fil de la vie. De cette manière, les forces masculines et féminines sont réunies.
A l’extrémité de la corde est attachée initialement une plume d’aigle qui correspond au souffle de vie. La longueur de la corde constitue une indication prophétique sur la longueur de la vie.
La couleur bleue brillante symbolise les propriétés spirituelles du ciel, de l’eau et de la vie végétale. La partie inférieure du Paho est mise en terre et symbolise l’enracinement  de l’homme dans cette terre aussi longtemps qu’il y séjourne. En outre, une plume de dinde y est attachée qui symbolise le caractère sauvage et la dimension mystérieuse de la Création. Les petites branches, le Chamisa et le Kunya, représentent la chaleur de l’été et la guérison des maladies.

Masunpi Hopi Paho HOZHO Visions

Masunpi 1 : (Girls Dancing Wand)
Artiste : Garryn Masawytewa

Longueur : 30 cm : 75.00

Masunpi 2 :
Artiste : Phillip Coochyamptewa


Longueur : 23 cm : 65.00


Hochets calebasse des Hopi et Pueblo du Sud-Ouest
Hopi & Pueblo Gourd Rattles


La partie ronde et plate de la face frontale d’une calebasse représente la Terre tandis que le cercle à l’intérieur symbolise le soleil dont
les rayons donnent la vie. L’axe nord-sud de la Terre est symbolisé par la barre verticale qui transperce la calebasse en guide de poignée.
Sur les extrémités vivent les deux héros jumeaux Pöqanghoya et Palöngawhoya qui émettent en permanence la même vibration le long de l’axe de la Terre et maintiennent ainsi le mouvement de la Terre. Le bruit de la calebasse est utilisé par les Kachinas comme signal, par exemple en guise d’avertissement ou d’annonce. Après leur initiation dans les confréries des Kachinas ou des Powanus, les enfants reçoivent de simples calebasses qui ressemblent à celles des Kachinas. Source : Le Livre du Hopi ; F. Water, Nuage Rouge éd.

Aya Hopi Rattle HOZHO Visions
Hochet Calebasse Hopi "Kachina Soleil"
Hopi Gourd Rattle "Kachina Sun - Bear Clan"

Longueur: 28 cm - Ø : 14 cm
photos recto-verso

Prix : 175.00








Hochet Calebasse Hopi "Kachina Soleil Dawa"
Hopi Gourd Rattle "Kachina Sun"

Artiste : Belvin Yuyaheova

Longueur: 22 cm - Ø : 12.5 cm

Prix : 125.00









Hochet Calebasse Hopi "Plumes de dindon*"
Hopi Gourd Rattle "Turkey Feather"

Artiste : Mark Pacheco

*Pour les Hopi, les plumes de dindon sauvage représentent la force et une bonne résistance physique ainsi que qu'une longue vie.

Longueur: 29 cm - Ø :  15 cm
Prix : 150.00




Hochet Calebasse Hopi "Kachina Tete de boue Koyensi"
Hopi Gourd Rattle "Mudhead"

Utilisé par les Kachina Tête de Boue lors de la Danse du Serpent.

Longueur: 43 cm - Ø : 10 cm

Prix : 125.00






Hochet Calebasse Hopi "Kachina Soleil"
Hopi Gourd Rattle "Kachina Sun"

Artiste : Belvin Yuyaheova

Longueur: 22.5 cm - Ø : 10.5 cm

Prix : 180.00 - VENDU!







Hochet Calebasse Hopi
"Kachina Nuage de pluie"

Hopi Gourd Rattle "Kachina Rainclouds"

Artiste : Andrew Schmie

Longueur : 19 cm - Ø  : 6.5 cm

Prix : 65.00






Hochet Calebasse Hopi
"Kachina Nuage orageux"

Hopi Gourd Rattle "Kachina Thunderclouds"

Artiste : Andrew Schmie

Longueur : 24 cm - Ø : 10 cm

Prix : 95.00






Aya
Hochets Hopi
pour enfants

Hopi Rattles

Artiste : Sparky Saufkie


Longueur : 
10 cm

Prix : 35.00

Peintures assorties
Ces hochets sont destinés aux enfants lors des cérémonies du Powamu ou Niman. Les peintures représentent les masques des danseurs Aya Kachina.



Aya Hopi Kachina Rattle HOZHO Visions
Aya Hochets Hopi
pour enfants

Hopi Rattles

Longueur :  12 - 15.5. cm
Ø : 5 - 8 cm

Mudhead Kachina : 65.00
Sunface - Birds : 45.00

Ces hochets sont destinés aux enfants lors des cérémonies du Powamu ou Niman. Les peintures représentent les masques des danseurs Aya Kachina.




Aya hopi yucca rattle HOZHO Visions
Aya Hochets Hopi
pour enfants

Hopi Yucca Rattles

Artiste : Rosalita Martin, Hopi

Petits : 45.00
Longueur : 12.5 cm Ø 6 cm

Grands : 75.00
Longueur : 17 cm Ø 7.5 cm




Hochets confectionnés en fibres naturelles de yucca renfermant des petits grelots/clochettes à la sonorité aigue. Les tiges de yucca sont récoltées à la main, puis aplaties (en son temps, entre les dents) puis trempées dans les couleurs naturelles pour ensuite être travaillées en vannerie. C'est un travail de long haleine!


Tissage Kachina Sunface "Dawa" - Soleil
Pendentif : Tissage sur bois de peuplier, et peint.
Artiste : Sandra Hamana, Kykotsmovi Third Mesa AZ
Diamètre : 8 cm
Prix : 65.00


Kachina Sunface

"Dawa" Soleil


Bois de peuplier peint, avec aimant en dos.

Artiste : Emilio Polacca, Polacca, First Mesa AZ

Diamètre : 8.5 cm
Prix : 25.00





Sculptures Esprits Kachinas en bois de peuplier

>>> ICI











Hochet Calebasse Zuni
"Kachina Soleil & Ours Zuni"

Hopi Gourd Rattle "Kachina Sun & Zuni Bear"
Artiste : Edmund Nequatewa

Longueur : 34.5 cm - Ø : 19.5 cm 

Prix : 180.00

Hochet Calebasse Zuni
"Kachina Soleil & Ours Zuni"

Hopi Gourd Rattle "Duck Kachina"
with Hemis Zuni Kachina and Rattlesnake.

Artiste : Gabriel Bowannie
Longueur : 29 cm - Ø : 11 cm

Prix : 250.00

Le Kachina Hemis, ou Jemez Kachina  est un Kachina qui prend son origine chez le Pueblo Jemez. Les Kachinas sont parfois empruntées à d'autres pueblos car ils sont reconnus et particulièrement efficaces pour apporter la pluie ou dans leurs autres spécialités. Le Kachina Hemis est le plus couramment dansé dans la Niman (Home Dance) ou Cérémonie-du-Retour-à-la-Maison, lorsque en juillet, les Kachinas quittent les Mesas pour six mois. Il est l'un des Kachinas les plus appropriés pour cet adieu, car c’est le premier à donner maturité au maïs, ce qui indique que la récolte est assurée pour le pueblo.

Sculptures Animaux fétiches Zuni

>>> ICI












Colliers Animaux Fétiches
Animaux sculptés et colliers montés entièrement à la main.
Fétiches en pierres semi-précieuses, nacre et coquillages, perles d'hishi et turquoise.
Artisans : Corrine Ramirez et Neil Thomas, Diné Navajo-Zuni.


Hopi & Zuni Silver Fine Jewelry

Bijoux argent 925 Hopi & Zuni


>>> ICI




Vase de mariage "Patte d'Ours"
Wedding vase "Bear Medicine"
Artiste: Sharleen Pedro, Laguna Pueblo, New Mexico

Hauteur: 18 cm
Largeur: 10 cm
Signé par l'artiste
Prix: 95.00


image-8357000-Sharleen_Pedro,_Laguna_potter.jpg
image-8356997-Sharleen_Pedro,_Laguna_potter_2.jpg


Sculpture Storyteller

Les Storytellers - littéralement, les raconteurs d'histoires ou conteurs - sont des figurines en argile faites et peintes à la main, traditionnellement par les Indiens Pueblo du Nouveau-Mexique. Leurs représentations figurent un homme ou une femme assis-e, la bouche ouverte et entouré-e de jeunes enfants, à l'écoute de l'Ainé-e leur contant une histoire, une légende ou un chant. Ces scultures ont commencé à voir le jour dans les années 1960 dans les Pueblos le long du Rio Grande, en hommage aux Ainés Conteurs.

Artiste : Linda A.
Hauteur: 13 cm - largeur : 13 cm
Prix : 250.00 - VENDU!